Perturbation positive

Perturbation positive

Perturbation positive Perturbation positive
Hugh DeWitte
VP Transformation Strategy at Valtech Dallas

2021-11-23

Nous voulons tous avoir le sentiment d’aller dans la bonne direction et d’avancer. Et nous avons tous connu une période de perturbation dans notre vie professionnelle et personnelle. Comment réagir? La décision repose entre nos mains. Résilience et agilité sont de mise, mais comment?

Qui dit perturbation dit transformation 

Récemment, j’étais sur un bateau. Se lever aux petites heures, voguer sur l’océan, planifier une trajectoire et découvrir de nouveaux paysages furent une aventure. Notre chemin, nous le tracions selon les conditions météo et nos objectifs. Le même principe s’applique à nos aventures professionnelles. Nous voulons tous conjuguer défis et plaisir au travail. 

Et vous, comment gérez-vous les perturbations? Qu’on le veuille ou non, le changement est un vent constant dans nos milieux de travail. Et l’incertitude qui rime souvent avec le changement peut nous dérouter, nous faire perdre le cap. 

Le changement peut aussi être menaçant si votre objectif est plutôt la stabilité que la croissance. Mais tout système vivant change, et la perturbation nous est nécessaire pour apprendre, nous adapter, créer, faire preuve de résilience et évoluer. 

 

Comment créer des perturbations positives? 

Partant du principe que se centrer sur l’échec nous apprend peu de l’excellence, il vaut mieux créer un climat propice à la curiosité, au respect et à la responsabilité qui pousse les gens à faire quelque chose avec les nouvelles idées. 

La générativité et l’auto-organisation, malgré l’intérêt qu’elles revêtent, peuvent être des approches chaotiques qui réservent des surprises parce qu’elles supposent, plutôt que de dicter des actions, de s’ouvrir à l’incertitude, aux conversations difficiles et à l’énergie des autres. 

« Selon le United States Patent and Trademark Office, un brevet ne peut être accordé qu’à une idée qualifiée d’étape illogique. » 

 

Temps, vitesse et relâchement 

Il vaut la peine de rappeler que l’innovation est un moteur à plusieurs vitesses. Certaines initiatives demandent la vitesse et l’agilité du lièvre, d’autres requièrent la constance et la patience de la tortue. Et croyez-le ou non : le mode « lentement mais sûrement » peut être un terreau d’innovation. L’innovation ne se résume pas à apprendre à utiliser des outils ou à enseigner à cartographier un parcours client. C’est changer son attitude au travail, son mode de collaboration et ses façons de faire. C’est la différence entre créer une application pour dénicher la plage parfaite et trouver un moyen d’éliminer le plastique dans les océans. 

Disruption Blog 1-Secondary-Image1-Google.jpg

Adopter une posture générative 

Adopter une posture générative – la capacité de voir les choses sous un nouvel angle – est la clé pour créer un changement transformationnel. Si votre équipe et vous êtes ouverts à la pluralité des perspectives, prenez un vieux sujet et voyez comment, en tant que groupe, vous êtes prêts à soutenir de nouvelles actions à cet égard. 

Illustrons le tout avec deux exemples liés à Valtech et à ses clients. 

  1. Poser des questions de base sur la mobilité à BMW. Le résultat : Valtech a mis en place une vaste équipe Scrum sur le nouveau campus de BMW et transformé la façon dont plus de 1 000 personnes travaillent. 
  1. Poser des questions de base sur la finance transfrontalière à Valyo (société financière suisse). Le résultat : Valtech a créé une solution d’innovation numérique de bout en bout, soit une entreprise de technologie financière suisse et un marché financier numérique de rupture. 

Adopter une posture agile 

Un autre changement qui touche le travail d’équipe et la gestion de projets les dernières années, c’est le principe des équipes agiles pour faire le travail de conception. C’est une méthode idéale pour les raisons suivantes : 

  • On se donne la capacité de s’adapter selon l’évolution des objectifs d’un projet. 
  • On peut voir l’évolution du logiciel fonctionnel et du produit tôt dans un projet, et ainsi valider si les attentes sont respectées. 
  • On peut avoir des communications régulières et ouvertes et se donner une vue de la santé globale d’un projet. 
  • On augmente la satisfaction de l’équipe et du client. 

Dans ce monde où nous évoluons, nous sommes tous dans le même bateau. Pour citer JFK, disons qu’« en dernière analyse, notre lien commun fondamental, c’est le fait que nous habitons tous sur cette planète. Nous respirons tous le même air. Nous chérissons tous l’avenir de nos enfants. Et nous sommes tous mortels. » La première étape pour créer et accueillir un changement positif, c’est de se rappeler notre humanité. 

Avoir des méthodes et des cadres agiles aide, mais en fin de compte, ce qu’il faut, c’est se donner un cap, voir venir les vents contraires et constants, puis déterminer la meilleure façon de voguer à travers pour toutes les personnes à bord. 

Pour aller plus loin, téléchargez le plus récent livre blanc de Valtech (en Anglais) : Disruption Explained: New Business Models for a New Business Age. 

Disruption -  Banner 3000x625.jpg

Nos solutions innovantes à vos enjeux.

Consultez l’intégralité de notre savoir faire chez Valtech.
Voir nos services
Nos solutions innovantes à vos enjeux.